Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Introduction

Souvent, nous entendons parler de l’avantage technologique que procure Linux en termes de performances, notamment sur des petites configurations. Ce dernier serait spécialement approprié pour les ultra-portables, appelés NetBooks, en faveur de Windows 7

Ces quelques tests orientés utilisateurs démontrent le contraire ; ils ne donnent pas spécialement d’arguments très techniques, mais montrent en toute bonne foi comment Windows 7 Ultimate peut se comparer sur une machine peu performante à Linux

Au lancement des NetBooks, ces derniers étaient généralement livrés avec une version de Linux, alors que la tendance s’est inversée une année plus tard, Windows XP ayant remplacés Linux sur la plupart des machines, suivant la volonté des utilisateurs (Il semble que le taux de retour était très élevés sur les NetBooks fournis avec Linux…)

Windows Vista était peu approprié sur ces configurations, le gestionnaire de fenêtrage étant exagérément consommateur en ressource et l’accès aux différentes interfaces était plutôt lent, ce qui créait un sentiment de lourdeur pour l’utilisateur. La sortie de Windows 7 allait-elle améliorer cet état de fait ?

La machine de test

Il s’agit d’un NetBook que l’on peut qualifier d’ancienne génération. En effet, les nouvelles architectures sont construites aujourd’hui autour des « Pine Trail », ou Atom 2, offrant de meilleures performances pour une consommation encore plus réduite

Les caractéristiques du NetBook sont les suivantes

Marque : Acer

Modèle : AOD531H

Prix: 235 Euros

CPU : Intel Atom N270

Fréquence : 1600 MHZ

RAM : 1024 MB / DDR2 667 SDRAM

Chipset : Mobile Intel Calistoga-GSE i945 GSE

Carte Vidéo : Mobile Intel 945 Express Chipset Family (256 MB)

Carte audio : Realtkek ALC2727 Intel 82801 GBM ICH7

Contrôleur IDE : SATA AHCI 1.0

Disque dur : Hitachi HTS543216L9SA00 160 GB à 5400 RPM

Partitionning : C:\ NTFS de 78900 MB

Partitionning : / EXT3 de NTFS de 7000 MB et /SWAP de 2800 MB

Carte réseau WIFI: Atheros AR5007EG

Carte réseau filaire: Atheros AR8121 / AR 8113 PCI-E Ethernet Controller

Version du BIOS : V0.3201

Système d’exploitation installé 1 : Windows 7 Ultimate 32 bits avec les dernières mises à jour

Système d’exploitation installé 2 : Kubuntu 9.10 avec les dernières mises à jour (Kernel 2.6.31-19-generic). Ce système est selon DistroWatch la distribution la plus en vogue de Linux, et surtout elle est aussi une des plus simples à mettre en œuvre et utiliser

Soulignons que cette architecture ne supporte pas l’exécution de systèmes 64 bits, qui sont de toute manière plus consommateur en mémoire

Installation

Windows 7 a d’abord été installé sur une partition de 78900 MB, durant lequel Windows 7 a détecté l’intégralité des composants de la machine

Ensuite, les derniers drivers Intel pour la carte vidéo et le chipset ont été installés depuis le site d’Intel pour profiter (théoriquement…) de meilleures performances

Bien que Windows 7 ait détecté les deux cartes réseaux Atheros, une mise à jour de Windows 7 a proposé des nouveaux drivers, qui ont été acceptés, toujours pour (théoriquement…) profiter de meilleures performances

Kubuntu 9.10 a été chargé en LiveCD sans installation, puis le programme d’installation a été exécuté

Les partitions ont été créées selon la proposition de Kubuntu, ce dernier proposant d’installer GRUB sur l’amorce du disque dur et créer une entrée pour Windows 7 dans le menu de démarrage

Note : La carte réseau filaire n’a pas été détectée par Kubuntu lors du boot en LiveCD et après l’installation. Il a fallu la déclarer manuellement, et après un autre reboot cette dernière a été prise en compte

Cela a créé quelques problèmes lors de l’installation d’Open Office, qui était avec une interface en anglais malgré l’installation de Kubuntu en français (tous les binaires multilingues ne sont pas présents sur le CD de Kubuntu…); il a été nécessaire de rajouter ensuite les packages pour l’interface en langue française

Tous les derniers correctifs pour Kubuntu 9.10 ont été installés

Firefox 3.5.7 a ensuite été installé par le script dans le menu démarrer, et ensuite Flash Player a également été installé

Tous les essais ont été faits avec l’alimentation branchée

Benchmarks

Temps de démarrage

Depuis la sélection du système d’exploitation jusque à l’apparition du bureau en login automatique

Windows 7 : 35 secondes

Kubuntu 9.10 : 40 secondes

Mémoire consommée au démarrage, après 5 minutes

Windows 7 : 418 MB

1

Kubuntu 9.10 :
top 455 MB

2 

Lancement du navigateur

Lancement d'Internet Explorer 8 et affichage de la page par défaut de Google: 2.5 secondes

Lancement de Firefox et affichage de la page par défaut de Google: 2.5 secondes

Ouverture du panneau de configuration

Windows 7: 1 secondes

Kubuntu 9.10: 3 secondes

Note : Il n’est pas possible de comparer réellement cette fonctionnalité dans la mesure où le panneau de configuration de Kubuntu ne permet de loin pas autant de réglages que celui de Windows 7

Affichage de pages Internet

Ces tests ne montrent pas grand-chose, si ce n’est que l’on est généralement identique avec sur les systèmes. Il serait grotesque de faire des tests sur l’exécution de pages JavaScripts, ce qui est totalement inutile pour l’utilisateur (le genre de tests dont se gaussent certains sites pour faire des affirmations incompréhensibles pour le commun des utilisateurs…)

Affichage de la page de http://slashdot.org/

Windows 7 / IE8 : 4 secondes

Kubuntu 9.10 / Firefox 3.57 : 4 secondes

Affichage de la page http://p4nd1-p4nd4.over-blog.com/

Windows 7 / IE8 : 4 secondes

Kubuntu 9.10 / Firefox 3.57 : 3 secondes

Affichage de la page http://www.lefigaro.fr/

Windows 7 / IE8 : 4 secondes

Kubuntu 9.10 / Firefox 3.57 : 8 secondes

Affichage de pages dans plusieurs onglets du navigateur

Les pages suivantes ont été ouvertes dans 10 onglets, puis la consommation de mémoire a été mesurée par top dans Kubuntu 9.10 et le gestionnaire des tâches dans Windows 7

http://p4nd1-p4nd4.over-blog.com/

http://slashdot.org/

http://www.lefigaro.fr/

http://www.intel.com/#/

http://www.zdnet.com/

http://www.lemonde.fr/

http://www.linuxtoday.com/

http://www.microsoft.com/en/us/default.aspx

http://www.tomshardware.com/us/#redir

http://www.ubuntu.com/

Windows 7 / IE8 : La mémoire monte à 680MB avec une consommation CPU oscillant entre 11 et 35 %

3

A la fermeture d’Internet Explorer, la consommation mémoire redescend à 457 MB

 4

Kubuntu 9.10 / Firefox 3.57 : La mémoire consommée monte à 850 MB, avec une consommation CPU oscillant entre 40 et 53 %

  5

A la fermeture de Firefox, la consommation mémoire reste à 707 MB

 6

Lecture d’un fichier vidéo avec VLC

Le fichier vidéo HD livré avec Windows 7 «Wildlife in HD » est lu avec VLC sous Windows 7 et Kubuntu

Windows 7 / VLC : La lecture est fluide sans déformations durant tout le long de la vidéo

Note : La fluidité est encore meilleure en utilisant le lecteur Windows Media Player 12 livré avec Windows 7, mais j’ai souhaité utiliser le même logiciel pour comparer de manière neutre les deux systèmes

  7

Kubuntu 9.10 / VLC : Des saccades et autres déformations d’images apparaissent plusieurs fois durant la lecture, qui s’avère très mauvaise dans l’ensemble, en tout cas inutilisable pour regarder un film

 8

Lecture d’un DVD depuis une clé USB

Lecture de « Pirate des Caraïbes 3 » depuis un DVD copié sur une clé USB au format natif, sans compression ou changement de format (fichier VTS_01_0.vob)

Windows 7 / VLC : affichage excellent, consommation CPU entre 38 et 48 %

Note : Avec le Windows Media Player, la consommation CPU se situe entre 18 et 29 %, ce qui montre là encore la supériorité de WMP. De plus, la gestion des deux cœurs semble bien mieux faite avec WMP que VLC

Mieux encore, il est possible sans problème de lire en même temps un fichier audio de 50 MB au format FLAC avec VLC sans péjoration de qualité audio ou vidéo !

 9

 10

Kubuntu 9.19 / VLC : Affichage assez bon, consommation CPU de 50 % en moyenne

Note : Le son n’est pas audible, car la carte son n’est pas reconnue !

11.png 

Lecture d’un fichier audio FLAC depuis une clé USB

Windows 7 / VLC : Son excellent, consommation CPU entre 4 et 8 %

Lecture d’un fichier audio FLAC depuis une clé USB

Kubuntu 9.10 / VLC : Pas de son, la carte réseau n’est pas reconnue

Naviguation sur des hotspots WIFI

Windows 7: Les points WIFI sont facilement détectés, il est très simple de s’y connecter

Lecture d’un fichier audio FLAC depuis une clé USB

Kubuntu 9.10 : Les points WIFI ne sont pas affichés, la carte réseau WIFI n’étant pas reconnue !

Utilisation de la Webccam

Windows 7: La Webcam est assez fluide, et offre une bonne sensibilité en faible lumière, ce qui est un des points forts de ce Netbook

Kubuntu 9.10 : La Webcam n’est pas reconnue… bref, sans commentaires !

Bilan

Les tests démontrent clairement les éléments suivants :

L’ogre Windows 7 ne consomme pas plus en mémoire, si ce n’est même le contraire, que la distribution Linux la plus utilisée censée être la « Windows killer »

La gestion des ressources processeurs est nettement en faveur de Windows 7

Windows Media Player est un lecteur multimédia très performant, modeste dans la consommation des ressources mémoire et processeurs

Au niveau matériel, il n’est clairement pas possible pour d’utiliser cette version de Linux, car

·        La carte WIFI n’est pas reconnue

·        La Webcam n’est pas reconnue

·        La carte son n’est pas reconnue

Certes, les deux premiers éléments auraient un impact plus modérés s’il s’agissait d’un poste de travail de type desktop, mais dans le cas d’un Netbook, qui doit justement être mis en œuvre dans le scénario d’un plan de mobilité, Linux Kubuntu ne peut simplement pas être choisi comme système d’exploitation sur cette machine

La stratégie Linux ne peut toujours donc pas l’emporter sur Windows : Si certaines améliorations peuvent trouver un écho favorable auprès de certains, les mêmes écueils subsistent, soit

·        Une offre logicielle peut mature à part quelques produits phares

·        Des performances en retrait par rapport à Windows dans notre cas

·        Et bien sûre de gros problèmes de reconnaissance du matériel impossible à résoudre par un utilisateur

Note complémentaire

Ce test a été fait sur un environnement idéal, à savoir une installation propre des systèmes, sans aucuns ajouts d’autres logicielles. Le principal problème des Netbooks est qu’ils comprennent souvent des logiciels installés par défaut qui peuvent fortement péjorer les performances de Windows, comme

-        Des versions d’évaluations de certaines suites « de sécurité » consommant des centaines de MB de RAM ou autre logiciels de « démonstration »

-        Des logiciels tiers chargés en mémoire pour piloter des imprimantes, scanners ou autres périphériques inutiles pour le fonctionnement de l’appareil

-        Et j’en passe ! On imagine mal le bizarre que l’ont peut trouver sur une machine vendue dans le commerce aujourd’hui

L’idéal serait, bien sûr, de formater son Netbook à l’achat pour n’y installer que le stricte nécessaire…

Synthèse

 

Windows 7

Kubuntu 9.10 (Karmic Koala)

Simplicité d’installation

5

2

Reconnaissance du matériel

5

1

Lecture multimédia

5

1

Utilisation des ressources

5

3

Simplicité d’utilisation

4

3

Scénario de mobilité

5

1

Total

29 points

10 points

La mauvaise notation « Simplicité d’installation » vient essentiellement de la non-reconnaissance de la carte réseau, qui nécessite passablement de manipulation pour fonctionner, puis installer les binaires manquants

La mauvaise notation « Lecture multimédia » vient essentiellement de la non-reconnaissance de la carte son. Comment faire du multimédia sans son ?

La mauvaise notation « Scénario de mobilité» vient essentiellement de la non-reconnaissance de la carte WIFI. Comment être mobile sans WIFI, alors que la machine n’est pas équipée de 3G ?

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de p4nd1-p4nd4
  • Le blog de p4nd1-p4nd4
  • : Enfin un vrai site sur Linux, qui répond à la question magique: pourquoi personne utilise linux ?
  • Contact

Recherche

Liens