Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Linux, le super système copié sur UNIX, rencontre maintenant certains défauts de jeunesse, qui devront pourtant être résolus si le système prévoit de se développer

Selon son initiateur, Linus Torvald, ce dernier est maintenant « bloated », soit devenu, je cite Linus Torvald, « Enorme et effrayant »

Linus Torvalds parle essentiellement de « bloat code », c’est-à-dire de code informatique que l’on qualifie d’inutile, de trop lent, ou qui prend trop de place

http://news.cnet.com/8301-13505_3-10358024-16.html

http://www.pcinpact.com/actu/news/53158-linus-torvalds-kernel-gonflement-evolution.htm

C’est exactement ce qui arrive à ce système, prévu pour fonctionner sous un nombre incroyable de périphériques, du micro-ordinateur en passant par le frigo jusqu’au supercalculateur

Les tâches lui étant confiées sont toujours plus nombreuses et un grand nombre de débats sur les technologies libres influentes au sein de Linux aboutissent souvent à la volonté d’intégrer un ou plusieurs nouveaux composants au noyau

Selon les développeurs, pas moins de 10'293 nouvelles lignes de codes sont rajoutées quotidiennement, alors que seules 5'647 lignes sont effacées !

A n’en point douter, avec l’absence d’un véritable chef d’orchestre, (pensez à toutes ces éditeurs comme Red Hat, Novell ou Canonical qui rajoutent du code jusqu’à plus faim…) le noyau Linux prendra des proportions telles que ce dernier deviendra bientôt ingérable

En dehors des performances qui en pâtiront forcément, le plus grave sera l’arrivée continuelle de nouveaux bugs qui obligeront à sortir sans cesse de nouvelles versions du noyau 

Le rythme est déjà trop rapide aujourd’hui, et quand on voit la complexité de la mise en œuvre d’une mise à jour de noyau, et les nombreux effets de bord résultant qui peuvent aller jusqu’au dysfonctionnement complet de la machine, on se doute bien évidemment que l’on se retrouvera rapidement avec un parc de machines impossible à maintenir !

Comme quoi, la maturité de Linux est encore bien trop faible, bien plus que ce que l’on souhaite nous faire croire, pour trouver sa place dans un système pratique et simple pour l’utilisateur, comme pour un système assurant la pérennité pour l’entreprise

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de p4nd1-p4nd4
  • Le blog de p4nd1-p4nd4
  • : Enfin un vrai site sur Linux, qui répond à la question magique: pourquoi personne utilise linux ?
  • Contact

Recherche

Liens