Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Linux imagine depuis longtemps être un système prêt pour le poste de travail, à même de défendre le PC de Madame Michou contre tous les vilain virus du moment, et simplifier considérablement l’informatique en général, ceci en la « libérant »

Evidemment, impossible de savoir de quoi on sera « libéré », un peu comme lorsque certaines sectes viennent sonner à votre porte pour vous « sauver », ou vous recruter pour être « initié »

Il y’a des mots qui se suffisent ainsi à eux-mêmes pour vous garantir un avenir meilleur et plus gentil, exempt de minarets, où tout devient possible, de la repousse capillaire à un environnement tout à fait vert

Cela fait juste au moins 10 ans que la rengaine dure, et il est intéressant de lire les articles ci-dessous pour se faire une petite idée de l’état d’esprit qui existe chez nos « Gentils Révolutionnaires »

Gageons donc que l’on aura toujours une minorité incompressible de couillons prêts à en découdre avec les « grandes méchantes entreprises multinationales qui rackettent scandaleusement le pôvre citoyen qui n’arrive plus à joindre les 2 bouts… »

Petite rétrospective

2000

2000 was the 'year of the Linux Desktop' for me

2001

Ten plus years of Linux desktops

2002

Linux Special: 2002 the year of the Penguin

2003

The Year of the Linux Desktop:

2004

Linus Says 2004 is the Year for Desktop Linux

2004

2004: The Year Linux Grows Up

2005

“2005 will be the year of the Linux desktop”

2006

2006: The year of desktop Linux?

2007

Forrester Calls Desktop Linux a Credible Threat to Windows

2008

Is 2008 the Year of the Linux Desktop?

2008

2008: Linux's year on the desktop

2008

Can Ubuntu Linux become a Windows killer?

2009

2009: Year Of The Linux Revolution

Linux sur le desktop : Que s’est-il passé

Pourquoi Linux n’est toujours pas présent sur le PC de Madame Michou ? Il y’a plusieurs raisons :

Toujours trop pénible

Même si certaines distributions, comme Ubuntu, essayent de rendre Linux plus simple à maitriser, il n’est toujours pas facile, voir impossible, de brancher sa dernière imprimante multifonction ou de connecter son appareil de photo comme si l’on était sur Windows

D’un autre coté, Mac OS X simplifie encore plus ces actions que sous Windows, offrant ainsi une réelle alternative adoptée par les réfractaires de Redmond

Divisions et stratégies d’échecs

L’énergie animant le vaste monde Linux est gaspillée entre de nombreux acteurs, souhaitant d’ailleurs tous récupérer un gros morceau de gâteau, de Red Hat à Novell en passant par Debian, Canonical et autres petits Mandriva, agitant les constructeurs de matériel comme IBM ou DELL, qui viennent et partent avec des offres occasionnelles sous cet environnement encore immature

En voulant attaquer Microsoft sous plusieurs angles, Linux n’a fait que s’affaiblir et y laisser des plumes

Pas assez d’innovation

La position de Linux est que le système est aussi bon que Windows, ou au moins suffisamment bon, et coûte beaucoup moins cher

Certes, tout cela est bien, mais quelles innovations a apporté Linux sur le poste de travail ?

Cherchez bien, vous ne trouverez...rien !

L’industrie des technologies est toujours soutenue par l’innovation, recherchée elle-même par les consommateurs et le marché, et voilà que la « communauté » Linux, à supposer qu’elle existe, a passé trop de temps à imiter Windows plutôt que d’innover dans son propre système

Si aujourd’hui le consommateur est prêt à investir des centaines d’Euros dans un nouveau téléphone portable aux fonctionnalités novatrices, il choisira aussi le système d’exploitation qui lui convient le mieux, sans passer par la case « gratos »

Et chez les pros ?

Linux n’est pas encore suffisamment reconnu, ni jugé assez solide. Imaginez un directeur informatique passant ses postes de travail sous Linux, il serait difficile pour lui de résister aux attaques suites aux problèmes de toutes sortes rencontrés par les utilisateurs, très dommageables à la productivité. Dans ce rayon, Windows a les épaules plus larges

De plus, le manque d’outils de déploiement rend impossible à garder un coût d’administration aussi bas que Windows dans l’entreprise, sans parler des autres problèmes inhérents à la plateforme, comme l’absence de grands logiciels ou les lacunes de support matériel

A propos de Chrome OS ?

Votre nounours a fait ses propres tests, et en a tiré ses conclusions dans un autre chapitre

Alors, pensez-vous que 2010 sera…l’Année de Linux ?

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de p4nd1-p4nd4
  • Le blog de p4nd1-p4nd4
  • : Enfin un vrai site sur Linux, qui répond à la question magique: pourquoi personne utilise linux ?
  • Contact

Recherche

Liens