Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Oui, c'était en 1994... dans le journal Computer Shopper

On trouve un bout de l’article ici

http://practical-tech.com/operating-system/best-buy-operating-system-os2-2-1/

Who says you can’t teach old dog new tricks? For years, IBM stayed out of the direct market and was beaten at every turn by Microsoft in the operating systems wars. Not anymore. IBM has entered the direct market with a flourish and OS/2 2.1 leads the way with our Best Buy award for operating systems.

In a year flooded with new operating systems, UnixWare, Windows NT, Solaris and NeXTStep, OS/2 emerged victorious. OS/2 has done more then just beaten the new-comers though, it has broken Microsoft’s iron grip on today’s computers.

It doesn’t take a genius to see why OS/2 emerged triumphant. OS/2 liberated the power in today’s 32-bit processors. Finally, ordinary end-users could really put all their memory and the multitasking ability of 386s and 486s to work.

If that wasn’t enough, OS/2 lets you use your old Windows and MS-DOS programs. The only things users have to lose by switching to OS/2 are the chains of archaic operating systems. With OS/2 you can truly run multiple DOS, Windows and OS/2 programs with OS/2’s pre-emptive multitasking.

OS/2’s graphical user interface, Presentation Manager, is also a winner. Windows users will find it familiar enough so that they won’t suffer from operating system culture shock.

OS/2 is speedy as well. While some 32-bit operating systems put have so much overhead that even a Pentium feels like a 12Mhz 286, OS/2 is lean, mean and gets your jobs done in double-quick time.

Another plus for OS/2 is IBM’s legendary support. If your new program goes haywire under OS/2 at midnight on Friday night, you don’t have to wait for Monday morning to get help. IBM’s HelpCenter is open 24 hours a day, seven days a week.

OS/2 2.1 était porté aux nues : Une interface supérieure à Windows, un vrai multitâche, un système 32 bits (quoique que cela soit contesté…), il avait TOUT pour réussir

Le slogan de l’époque était même « Un DOS meilleur que DOS, un Windows meilleur que Windows ». Notez la suffisance…

Bien, quel est le rapport avec Linux dans tout cela ?

Lisez la fin de l’article

"Some critics say that there’s not enough OS/2 programs and that OS/2 2.1 still lacks drivers. Neither argument held much water for Shopper’s readers. More OS/2 programs and drivers are emerging by the day. "

AH, des problèmes de drivers et de logiciels ? Et bien oui, c’est toujours ce qui est requis pour pouvoir percer sur le marché, et Linux peut prétendre à se trouver exactement dans la même spirale descendante

Linux ne reconnait pas tous les périphériques, même si cela se passe assez bien généralement. On me rétorquera que la bibliothèque de Linux est vaste, immensément vaste même ! Mais voilà, où sont les programmes Corporates ? Ceux qui différencient le professionnel de l’amateur, les versions robustes et éprouvées, les standards de l’industrie ?

Et bien, la plupart de ces produits ne se trouvent pas sous Linux. Une des raisons est la crainte certaine de pénétrer le marché du gratuit pour finalement devoir…les donner

Et puis, Linux n’a de toute manière toujours pas percé. Avec 1 % de part de marché ainsi que ses innombrables distributions, peu de développeurs ont envie de tenter l’aventure, et on les comprend

Enfin, que les Linuxiens gardent leur « Système meilleure que Windows » et disparaissent avec, car l’histoire n’est qu’un perpétuel recommencement

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de p4nd1-p4nd4
  • Le blog de p4nd1-p4nd4
  • : Enfin un vrai site sur Linux, qui répond à la question magique: pourquoi personne utilise linux ?
  • Contact

Recherche

Liens